La radioactivité: un danger latent du Kazakhstan

Le sous-sol du Kazakhstan regorge de ressources minérales et l’uranium en fait partie. Ainsi, à l'époque soviétique l’exploitation de ce minerai était assez intense et il existe aujourd’hui des carrières a ciel ouvert, souvent abandonnées et tout a fait accessibles à qui passe par là. Bien que l’uranium dans sa forme naturelle ne présente pas un danger majeur pour la sante, il peut y avoir d'anciennes installations d'enrichissement aux alentours qui elles présentent des risques plus sérieux.

L'alcool: un (gros) problème au Kazakhstan

Sans doutes un héritage de l'époque soviétique, la consommation d’alcool est très répandue au Kazakhstan. Ce la semble poser certains problèmes d’alcoolisme qui semblent parfois tabou. Nous avons été confronte à quelques reprises a des situations délicates, principalement le long de la voie ferrée entre la ville d’Emba et la ville d’Aral.

Baïkonour: région sensible

Le Kazakhstan, comme sans doutes la plupart des pays dans le monde, dispose de zones dont l'accès est réglementé, voire interdit pour les étrangers. Le principal point qui diffère par rapport aux pays européens et l’ absence de délimitation physique et de signalisation sur le terrain lorsque l’on s’approche de ces régions. Ainsi, sans le savoir nous nous sommes retrouvé à quelques reprises dans des régions interdites sans le savoir et nous avons du avoir à faire aux autorités.

Chiens de bergers: un danger potentiel

Dans les zones rurales, plus précisément  dans les vastes prairies de l’ouest de Bakou, les seuls habitants que vous croiserez seront des bergers. Il quittent généralement leur ferme à l’aube et parcourent quelques dizaines de kilomètres avec leur bétail avant de retourner chez eux à la nuit tombée. Souvent assez peu loquaces, ils sont la plupart du temps accompagnés de plusieurs chiens de belle taille.

La corruption en Azerbaïdjan ne concerne pas (trop) le voyageur

Avant d’entrer dans ce pays tout le monde nous mettait en garde contre la corruption qui y régnait. Selon les expériences des personnes que nous avons rencontré, l’Azerbaïdjan était le paysle plus corrompu de tous les pays de l’ancien URSS. On nous l’a tellement rabâché qu’en entrant dans le pays, nous avions une légère appréhension. Pourtant nous n’avons pas été confronté à de problèmes majeurs.
 

Pages

S'abonner à RSS - Sécurité

Suivez nos pas...